Vent de Raison

VdR-WmR entend « faire le point » en ce qui concerne la réponse du Ministre - 22 octobre 2018

 

Le Gouvernement wallon prépare la mise en place d’un dispositif « approprié » afin de lancer une nouvelle phase de déploiement de parcs éoliens. Le cadre stratégique a été ébauché par la « Pax eolenica » du Ministre de l’Energie (J.-L. Crucke) et un cadre réglementaire incontestable est en préparation par les soins du Ministre de l’Environnement (C. Di Antonio). Ce cadre résulterait de l’adoption par le GW d’une nouvelle version de la « norme sectorielle », en remplacement de l’AGW du 13/02/2014 annulé le 16/11/2017 par le Conseil d’Etat sur requête de membres de VdR-WmR.

Madame I. Moinnet (parlementaire cdH) a demandé (14/09/2018) au Ministre Di Antonio d’expliquer où en est le processus de « reconstruction » auquel il s’est attaqué (voir en annexe les textes de la question de Madame I. Moinnet et de la réponse du Ministre Di Antonio).

La réponse du Ministre montre l’ampleur des problèmes politique et technique posés par la décision du Conseil d’Etat, elle-même résultant d’un arrêt préalable de la Cour Européenne de Justice. Elle montre surtout que les GW successifs, depuis 2002, ont improvisé une politique éolienne entièrement pilotée par les intérêts des membres de la fédération des énergies renouvelables EDORA et, plus récemment, certaines Intercommunales chassant elles aussi les Certificats Verts sous couleur de contribution à un « service public ».

La lettre circonstanciée de VdR-WmR ci-jointe entend « faire le point » en ce qui concerne la réponse du Ministre. Bonne lecture.

>> docxLa_lettre_circonstanciee_de_VdR_WmR.docx
>> pdfLa_lettre_circonstanciee_de_VdR_WmR_2.pdf